Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Abus sexuel sur mineur : notre société est-elle prête à ce jour à lever le voile sur la pédophilie?

Abus sexuel sur mineur : notre société est-elle prête à ce jour à lever le voile sur la pédophilie?

Le 29 septembre 2017
Abus sexuel sur mineur : notre société est-elle prête à ce jour à lever le voile sur la pédophilie?

En France, 1 femme sur 7 est agressée sexuellement au cours de sa vie.... Voici le résultat alarmant des dernières études menées sur les traumatismes causés par des abus sexuels. 

Malgré une avancée importante dans ce domaine, il n'en reste pas moins que la pédophilie et la perversion restent tabou. Mais de quoi avons nous peur ? Qu'est ce qui oblige une société à taire ces sujets, alors que nous connaissons parfaitement les souffrances psychologiques et physiques que cela occasionne sur la victime ? Je me pose la question chaque jour. Il ne s'agit bien évidemment pas d'induire de faux souvenirs à un(e) enfant/femme lorsque l'on aborde cette problématique, mais bien de rétablir la vérité, de pouvoir enfin se délivrer de ce lourd secret, de pouvoir être reconnu en tant que victime ; la réparation est une phase essentielle dans la guérison.

Si mon enfant a été victime d'abus sexuel,ou si j'ai un doute à ce sujet, que dois-je faire ?

Prenez un rendez-vous sans tarder chez votre psychologue pour enfant sur Toulon. Mon travail consiste à aider l'enfant à extérioriser, à lui ôter l'idée qu'il est responsable de cet acte pervers et à pouvoir défaire l'enfant de sa culpabilité face à une relation incestueuse. Cela permet également de rétablir les faits s'il ne s'agit que de symbolisme, et non de réalité.

Ce sujet me tient particulièrement à cœur car je reçois beaucoup de femmes/hommes en psychothérapie qui ont été abusés sexuellement étant enfant et qui sont en grande souffrance. N'ayant pu exprimer cela, elles/ils portent ce fardeau durant de longues années puis, à bout de souffle et en grande détresse, prennent un rendez-vous, à bout de force également, afin de mettre un terme à l'enfer qu'elles/ils vivent chaque jour. 

J'accompagne mes patients, petits ou grands, au quotidien dans cette libération, et je suis très heureuse de mener un combat contre la loi du silence, voire contre des aberrations du système juridique français.