Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Comment reconnaître et réduire le risque de dépression après l'accouchement ?

Comment reconnaître et réduire le risque de dépression après l'accouchement ?

Le 24 avril 2017
Comment reconnaître et réduire le risque de dépression après l'accouchement ?

La dépression post-partum est un syndrome dépressif qui apparaît dans les semaines et les mois après l'accouchement. On retrouve des symptômes tels de l'irritabilité, de la culpabilité, de la colère, une perte de confiance en soi, des pleurs, de l'impulsivité. En France on estime que 10 à 15% des femmes souffriraient de dépression après l'accouchement.

Comment faire face à un trouble dépressif post-partum ?

Prenez soin de vous et tentez de vous reposer le plus possible, demandez de l'aide à votre entourage : vous n'êtes pas seule face à cet événement, donnez leur la possibilité de vous soutenir, et osez vous exprimer et expliquer vos ressentis. 

Et si cela ne vous suffit pas, n'hésitez pas à demander de l'aide à un professionnel. Il n'y a pas de honte à avoir un moment de faiblesse et de fragilité ; les hormones sont particulièrement instables dans cette période, et vous êtes impactés par tout ces changements dans votre corps, mais aussi par l'arrivée d'un nouveau venu.  

Et rassurez vous, tout va rentrer dans l'ordre très bientôt ! Ne dit-on pas que le métier de mère est le plus difficile au monde ?

Voirl'article: http://www.huffingtonpost.fr/2017/05/09/ces-deux-photos-resument-la-realite-de-la-depression-post-partum_a_22077086/