Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le besoin d'appartenance. Votre psychothérapeute Cendrine Navarro à Toulon vous informe.

Le besoin d'appartenance. Votre psychothérapeute Cendrine Navarro à Toulon vous informe.

Le 26 novembre 2018
Le besoin d'appartenance. Votre psychothérapeute Cendrine Navarro à Toulon vous informe.

Dès le plus jeune âge, l'enfant a besoin pour grandir d'amour et de relation à autrui. Il s'agit alors des besoins d'appartenance que l'on retrouve lors de l'identification aux pairs. Le premier sentiment d'appartenance va se définir dans le contexte familial ; l'enfant va alors s'identifier à ses parents afin de leur ressembler et recherche de la considération et de la reconnaissance. Ce besoin va s'étendre au delà de la famille, l'enfant fait d'autres connaissances, il intègre des groupes et s'identifie de nouveau à ses congénères. Il peut ainsi devenir un adulte accompli. 

Faille narcissique et besoin d'appartenance

Si, lors de l'éducation, l'enfant ne s'est pas senti suffisamment aimé, valorisé et accepté, il n'aura pu assouvir son besoin d'appartenance car il se sentira trop différent, rejeté pour ce qu'il est ; l'enfant pense qu'il n'a pas pu satisfaire ses parents, qu'il les a déçus et qu'il n'est pas une personne assez"aimable", ce qui est très anxiogène. A l'adolescence, le besoin d'appartenance sera dans ce cas d'autant plus élevé car il a pour mission de réparer ce qui n'a pas fonctionné auparavant. L'adolescent se rebelle plus fortement contre le système familial et tend à développer sa propre personnalité en dehors du contexte familial douloureux. Toutefois, ce besoin peut être étouffé par la peur omniprésente de ne pas être suffisamment "aimable" et d'être rejeté, ce qui est particulièrement traumatisant à cette période, tant l'envol vers l'âge adulte et l'indépendance est crucial ; l'adolescent peut alors s'isoler et vivre ses difficultés en silence.

Besoin d'appartenance à l'âge adulte

Il sera plus facile pour l'adulte accompli de s'entourer d'amis, d'échanger, d'appartenir à des groupes. Dans l'autre cas, l'individu aura tendance à continuer à s'isoler, à ne compter que sur lui même, étant dans l'incapacité d'ouvrir son cœur aux humains qui sont la représentation de la souffrance et du rejet, donc dangereux. C'est de cette manière que la solitude gagne du terrain ainsi que le sentiment chronique de vide ; la personne se coupe de l'amour universel.

Vous souffrez de solitude et souhaitez sortir de cet engrenage ? Contactez votre psychothérapeute pour suivre une psychothérapie ou avoir recours à l'Hypnose Ericksonienne.